Spectacles

Very Lost

Duo clown pour espaces publics

Un 1er  spectacle après 20 années en rue au sein des compagnies Jo Bithume et Démons et Merveilles, avec plus de 1000 représentations dans plus de 15 pays différents.

DUO CLOWNS

Durée : 1H (2×30 minutes)
Jauge : 200

SPECTACLE DÉAMBULATOIRE

Un spectacle à suivre pour découvrir sa ville autrement.

Le périple very dangerous de deux british explorers très très perdus.
Une épopée sauvage au cœur de l’espace public parmi les insurmontables bosquets, abribus, poteaux, bancs, et autres précipices.

TONY NOYERS

« Jouer dans la rue c’est avant tout pour moi, jouer avec la rue, rejouer la rue, jouer avec le réel, détourner le quotidien, lui apporter un souffle, du champ et de la perspective. Dans nos espaces du quotidien je m’efforce de dessiner des points de fuite, des horizons, d’autres horizons. »


Tony Noyers signe là son premier spectacle pour la rue après plus
de 1000 représentations, dans 15 pays différents avec les compagnies
Jo Bithume et Démons et Merveilles

Le Spectacle : Y’a quoi dedans ?

« Nous n’avions plus d’autre choix que celui d’avancer, derrière nous nos chemins sombraient un à un ».

Menés à disparaître

Nos deux explorateurs auraient voulu explorer des espaces vierges, mais il n’y en avait plus. Ils n’ont plus d’espaces à découvrir, ils sont perdus. Ils sont perdus parce qu’ils n’ont plus de raison d’exister, ils ne sont peut-être plus que deux, ils sont en situation de survie, comme une espèce en voie de disparition.

L’aventure Very Lost c’est une histoire de survie, pour vivre… mais au fond surtout, pour exister.

Leur fonction les relie à des lieux grandioses, à la nature énigmatique, indomptable et émouvante, à l’esprit de conquête et de découverte. Ils sont explorateurs, ils ne sont ni au bon endroit, ni au bon moment, ils étaient venu faire leur boulot. Ils le font avec l’effort de la survie; pour exister, pour faire exister leur raison d’être. Pour ne pas disparaître comme ont disparus les terres inconnues, le mystère, et l’infini. Ils avancent, ils avancent pour ne pas sombrer, pour ne pas se faire happer par leur inutilité, leur illégitimité, les espaces inconnus ne sont plus à imaginer. L’imaginaire fond comme la glace des pôles qu’un jour ils ont dû découvrir. Alors derrière eux tout s’écroule comme des ponts de neige, laissant la place à des failles insondables. Tout disparaît et bientôt peut-être eux avec.

En images

Parti pris : A la conquête de l’espace poétique du quotidien !

Poser un autre regard sur son espace de vie

Jouer la rue, avec la rue, pour la rue :
Le décor, le contexte de notre histoire est la rue et ce qui s’y passe.

Détournement poétique du réel :
Apporter l’idée de paysage dans l’espace public pour faire surgir l’extraordinaire dans l’ordinaire.

Mettre la ville et le sauvage côte à côte :
L’espace public et l’espace sauvage, s’opposent. C’est la notion de danger pour l’un, la notion d’espaces sécurisés pour l’autre.

Que le public retrouve sa jubilation à imaginer !

Partir de rien :
Ils ne sont que deux, sans aides techniques, ou d’effets.
Ce qui est simplement spectaculaire c’est que leurs épopées rocambolesques ne sont issues que de leur jubilation à imaginer.


Des personnages picturaux :
Les personnages, figures d’imagiers, donnent une impression d’images vivantes. Comme s’ils sortaient d’une vieille carte postale, ou d’un vieux film d’aventure.

Le propos : l’aventure à hauteur d’Homme

« Nous sommes habités par le besoin de nous confronter à cet infini, à la vastitude du monde, à la puissance des éléments, parce qu’il nous semble que c’est là que nous rencontrons qui nous sommes » Pierre Bouthors

Survivre à nos propres failles

En situation de survie, les relations humaines sont menées à rude épreuve. Ils sont encordés l’un à l’autre parce que seuls ils se perdraient d’avantage. Seulement voilà, à deux c’est parfois compliqué, parfois impossible, souvent dangereux. A être ensemble ils risquent leur vie …à être seuls aussi.

La grande découverte

Finalement, ces failles dans lesquelles ils tentent de ne pas sombrer sont simplement les leurs. Et c’est peut-être simplement cela qu’il leur reste à découvrir.

Je ne veux rien d’autre que notre hauteur d’Homme, quelques accessoires, notre imagination et celle des spectateurs, car ce que je trouve avant tout spectaculaire c’est la force que l’Homme peut tirer de sa capacité à s’émerveiller.

La presse : Ils en disent quoi ?

Le mobilier urbain est bien plus dangereux à franchir que la plus profonde des jungles. Les deux explorateurs de VERY LOST en font la brillante démonstration. Sortis d’un livre d’image d’aventure du 19éme, ils surprennent les spectateurs qui se réjouissent d’être témoin de cette improbable épopée.

Courrier de l’ouest 11/09/17 (Accroche cœur Angers)

En levant la tête, on apercevait, entre deux chalets, deux explorateurs manifestement perdus sur les toits du marché de Noël de la place Travot ! Ces deux bougres, semblaient bien perchés. Au propre comme au figuré. Ce qui n’a pas manqué de provoquer l’hilarité des plus grands et l’ébahissement des petits.

Ouest France 03/12/17 (Marché de noël Cholet)

Un gros coup de coeur perso au Paléo festival, pour un spectacle qui vient de sortir: Very Lost, des établissements Lafaille.
C’est une déambulation (oui, ça me parle, étonnament, en ce moment) clownesque, drôlissime, un duo de clown improvisateurs en mouvement, avec des séquences hilarantes, je les ai vu faire des cercles magnifiques, c’est tout neuf et c’est génial, je vous les sur-conseille!

Compagnie Qualité Street Rennes 29/08/19 (Paléo festival Nyon – Suisse)
 

 

Fiche Technique : comment ça marche ?

Temps de passages :
2 fois 1/2h

Loges chauffées :
moins de 200 m du lieu de représentation
– Prise électrique
– Point d’eau
– Eau en bouteille
– 2 Tables
– 2 chaises
– Portant pour costume ou 2 chaises
– Espace pour échauffement  pour 2 personnes

Installation : 1h


Temps de repérage : 2h


Utilisation éléments rue :
Certains éléments de l’espace public peuvent être soumis à sollicitation : Mobilier, Poubelles, abri-bus, panneaux de signalisations, publicitaires, bosquets, arbres …

Pendant le temps du spectacle :
– Nous demandons un accompagnateur pour le bon déroulement de la représentation.
– Pas de balances musicales, ou autre pollution sonore sur le circuit ni à proximité.